IL(E)

N. de Staël, Plage, 1952
N. de Staël, Plage, 1952

C’est bien joli tout ça, mais qui suis-je pour avoir tellement envie d’en parler ? Depuis longtemps je lis, condition essentielle pour écrire sur les livres qu’on a lus (je mets de côté les objections de Pierre Bayard formulées dans Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?). Je n’ai pas tenu de journal précis de mes lectures… je me rattrape avec ce journal d’explorations littéraires.

Boulimie et butinage ont alterné. Lecture d’un auteur que j’avais envie d’épuiser ou sondage, descente en piqué dans une œuvre inconnue. Allers et retours entre passé et présent de la littérature, l’actualité et mon actualité (un voyage, un intérêt soudain ou ancien, un conseil), littérature française et étrangère, des incursions dans la BD et les essais.

Journaliste deux ans, il y a fort longtemps, à La Cote Desfossés, quotidien économique et financier d’ailleurs présent dans plusieurs romans (il apparaît chez Jean Giono, Georges Simenon et Patrick Modiano).

Pendant 22 ans, j’ai œuvré dans l’édition scolaire  à différents postes.

Aujourd’hui, je conduis plusieurs missions en faveur de l’écriture et de la lecture, dont ce blog. Et sur cette île, j’emporterai de merveilleuses et stupéfiantes lectures qui je l’espère, susciteront mille discussions !

Isabelle Louviot

par Isabelle Louviot